Serbie : un vent de changement souffle à Preševo

| |

La commune de Preševo échappe au contrôle de Belgrade. Les partis d’opposition ont réussi à s’entendre pour former une coalition et chasser du pouvoir l’ancien maire Shqiprim Arifi, proche d’Aleksandar Vučić. L’enjeu est stratégique alors que les négociations finiront bien par reprendre entre le Kosovo et la Serbie.

Par Belgzim Kamberi « À partir d’aujourd’hui, notre ville s’inscrit sur la liste des bien rares communes du pays à échapper au contrôle du pouvoir autoritaire et nationaliste d’Aleksandar Vučić et d’Ivica Dačić. Tout le monde a sa place à Preševo, sans différences communautaires, raciales, religieuses ou de genres, et notre commune sera gouvernée par ses habitants », a déclaré Ardita Sinani, élue maire alors qu’elle avait déjà brièvement dirigé la commune au début de l’année 2017. Cette enseignante portait les couleurs du Parti du développement démocratique (PVD), la formation du député Shaip Kamberi, l’une des rares voix d’opposition au Parlement serbe. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous