Première Guerre mondiale : les tombes oubliées des soldats serbes en Tunisie

| |

Début 1916, plus de 60 000 soldats serbes sont évacués dans les colonies françaises d’Afrique du Nord après la dramatique retraite. 3000 y sont morts et les dépouilles de nombre d’entre eux ont depuis disparu. Pour le centenaire de l’armistice, les autorités de Belgrade ne leur ont rendu aucun hommage. Enquête sur un épisode peu connu de la Grande Guerre.

Par Milica Čubrilo-Filipović Il aurait été naturel que les autorités serbes apposent ne serait-ce qu’une plaque avec les noms des 130 soldats serbes à l’Ossuaire de Borjel, comme l’ambassade le suggérait. D’autant que le Président Tomislav Nikolić est venu en visite officielle en Tunisie en 2014 – il s’agissait de la première visite à ce niveau depuis celle de Tito en 1960. Il n’en a rien été, et un lieutenant-colonel à la retraite, Luka Nikolić, auteur du livre La Serbie, mère et marâtre, soutient que les autorités françaises, lors de l’exhumation de leurs soldats en 1966 ont également transféré les dépouilles des Serbes à Gammarth. Pourtant, le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous