Crime, police et politique en Serbie : splendeur et chute de Dijana Hrkalović

| |

Qui est Dijana Hrkalović ? Cette haute responsable du ministère de l’Intérieur a été arrêtée et les tabloïds du régime la présentent désormais comme « dangereuse et corrompue ». Elle était pourtant très proche de l’ancien ministre de la Police, Nebojsa Stefanović, et d’Alexandre Vučić lui-même. Décryptage.

Traduit et adapté par Milica Čubrilo-Filipović (article original) Ce que publient les tabloïds à la botte du régime à propos de Dijana Hrkalović, ancienne haute responsable du ministère de l’Intérieur, ne sert qu’à une chose : dissimuler le fait qu’elle a été choisie et nommée par le Président Aleksandar Vučić lui-même, d’abord aux services de renseignements (BIA), puis au ministère lui-même (MUP). Dijana Hrkalović est tombée le 15 octobre dernier. L’ancienne Secrétaire d’État, considérée comme le bras droit de Nebojša Stefanović quand il était ministre de la Police, également proche du chef de l’État, a été placée en garde à vue. Après avoir été (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous