Environnement : ces eaux contaminées qui empoisonnent les campagnes roumaines

| |

En Roumanie, l’eau distribuée par le réseau public est impropre à la consommation dans les deux tiers des communes rurales. Telle est la dramatique conclusion d’une enquête de Recorder, qui pointe les négligences des entreprises chargées de construire le réseau et celles des institutions locales qui ferment les yeux sur les cas avérés de corruption.

Traduit par Anna Marquer-Passicot (article original) Selon la loi sur l’eau potable adoptée en 2002, l’État roumain a le devoir de vérifier régulièrement la qualité du réseau public de distribution d’eau. Cette loi établit le taux maximum de substances dont le dépassement met en danger la santé des consommateurs. Mais dans les zones rurales, l’eau est moins souvent analysée que dans les villes et il arrive souvent que ces résultats, même lorsqu’ils révèlent des taux trop élevés de substances dangereuses, ne soient pas communiqués aux consommateurs. Recorder a recueilli auprès de la Direction de santé publique (DSP) les résultats des analyses des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous