Pour les jeunes des Balkans, la priorité N°1 c’est l’emploi

|

Dans la plupart des pays des Balkans occidentaux, le chômage des moins de 25 ans flirte ou dépasse les 50%. Bien souvent, la seule solution pour s’en sortir, c’est de partir à l’étranger. Alors comment combattre cette tragédie ?

Par la rédaction (Avec BIRN) - La question de l’accès à l’emploi constitue l’un des principaux défis à relever pour les jeunes des Balkans et ces derniers demandent plus de soutien à l’Union européenne. C’est tout cas ce qu’ont expliqué des moins de 25 ans venus de tous les pays du sud-est de l’Europe, lors de la rencontre qui a eu lieu vendredi 9 juin à Durrës, sur la côte albanaise, à l’occasion d’une conférence régionale organisée par l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen (S&D). « Les taux de chômages extrêmement élevés sont un réel problème et les plus jeunes doivent désormais se débrouiller pour trouver (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous