Roumanie : Remus Cernea, le rock, la politique et finalement l’exil

| |

Remus Cernea, c’est l’enfant terrible de la vie politique roumaine de ces dernières années. Ce fan de métal au catogan brun frisé a bâti sa réputation de trublion en luttant contre le pouvoir de l’Église et pour l’écologie. Écœuré après son mandat de député achevé fin 2016, il vient de quitter son pays pour vivre en Finlande. Portrait.

Par Nicolas Trifon Le 1er juillet, le très médiatique Remus Cernea, député de 2012 à 2016, annonçait qu’il quittait la Roumanie pour s’installer en Finlande. Une décision qui n’a pas vraiment surpris Oana Sandu. La journaliste avait publié fin 2015 son « portrait » dans DoR, revue qui se présente comme un « trimestriel d’histoires bien racontées ». « On s’est trop vite empressé d’étiqueter irréalisables les changements qu’il souhaitait – et que nous sommes nombreux à soutenir – en le taxant d’utopiste, de député kamikaze, d’opportuniste, de bouffon », regrette-t-elle. Son papier dans DoR commençait par l’histoire d’une des interventions mémorables de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous