Pénuries et hausse des prix : les Balkans ont très peur de la crise de l’énergie

|

Alors qu’une très dure crise de l’énergie se profile pour cet hiver, les pays des Balkans tentent de s’organiser. Tous sont très dépendants du gaz russe, et avec les températures glaciales qui s’annoncent, l’inquiétude grandit partout. Pas sûr que les plans annoncés suffisent. Tour d’horizon régional.

Par la rédaction (Avec Balkan Insight) – Avec la sévère augmentation des prix du gaz en Europe, l’anxiété monte dans tous les pays des Balkans, forçant les gouvernements de la région à mettre la crise énergétique en tête de leurs priorités. À seulement quelques semaines du début d’un hiver qui s’annonce rude, chacun essaie de mettre en place un plan d’action. L’Albanie est pour l’instant le pays le plus en difficulté, avec des pénuries d’énergie attendues cet hiver, le pays étant loin de produire assez d’énergie pour subvenir à ses besoins. Cela a forcé le Premier ministre Edi Rama à déclarer l’état d’urgence le 8 octobre et à alerter les Albanais (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous