Pénurie de vaccins en Macédoine du Nord : le ministre de la Santé sur la sellette

|

Le Premier ministre Zoran Zaev a rejeté sur l’Otan les raisons de l’échec de la vaccination au nom de critères « géopolitiques ». Une manière de couvrir le scandale Sinopharm qui impliquerait son ministre de la Santé ? La justice macédonienne a ouvert une enquête.

Par la rédaction 18h : La cheffe de la Commission anti-corruption en Macédoine du Nord, Biljana Ivanovska, a déclaré vendredi que ses services avaient « commencé à collecter des informations sur l’affaire impliquant le ministre de la Santé, Venko Filipče. Celui-ci est accusé d’avoir essayé de se procurer des vaccins chinois par l’intermédiaire d’une entreprise intermédiaire douteuse. Le tabloïd italien La Verita dans deux articles consécutifs, mercredi et jeudi, accuse Venko Filipče d’avoir engagé une société fantôme, Strabi International Services Co., pour servir d’intermédiaire pour l’achat prévu de 200 000 doses de vaccin SinoPharm. C’était (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous