Orthodoxie : entre les Églises de Macédoine du Nord et de Serbie, le dialogue est-il possible ?

| |

L’heure est-elle enfin venue de régler le statut de l’Église orthodoxe macédonienne, alors que le Patriarcat œcuménique de Constantinople a reconnu l’autocéphalie de l’Église d’Ukraine ? Et le tour du Monténégro arrivera-t-il ? Belgrade se déclare favorable au dialogue, mais entend défendre ses droits canoniques.

Traduit par Chloé Billon Lors de sa session du mois de mai, le Saint-Synode de l’Église orthodoxe serbe (SPC) a rappelé que le dialogue était indispensable, mais sans changer pour autant de position, soulignant que la solution au problème devait reposer sur « une base canonique authentique », ce qui, selon son interprétation, signifie que l’autocéphalie de l’Église orthodoxe macédonienne (MPC) ne pouvait être accordée que par « l’Église mère », en l’occurrence l’Église serbe. La Macédoine du Nord, de son côté, estime que la décision doit revenir au patriarche œcuménique Bartholomée Ier de Constantinople. En janvier 2019, ce dernier a reconnu (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous