Offre spéciale Noël • Le coffret Voyages dans les Balkans

Une sélection du Courrier des Balkans à prix cadeau : deux magnifiques récits pour parcourir les routes de l’Europe du sud-est, accompagnés des mélodies chaudes et entrainantes du Haïdouti Orkestar qui réunit sur ce nouvel album des musiciens de différentes minorités des Balkans.

Andrzej Stasiuk, Sur la route de Babadag, traduit du polonais par Malgorzata Maliszewska, Paris, Bourgois, 2007, 363 pages

Sur la route de Bahadag est un voyage à travers l’« Autre Europe » : en Pologne, Slovaquie, Slovénie, Albanie, Moldavie, Hongrie et Roumanie. Stasiuk parcourt cet espace par tous les moyens ; en train, en stop, en bateau, il cherche à saisir au plus près le rapport au monde des habitants de cette région. À la recherche d’indices, il scrute avec tendresse tout ce qui s’offre à son regard : paysages, lumière, animaux, odeurs, pièces de monnaie, photos...

La meilleure carte que je possède est la deux cents slovaque. Elle est si précise qu’une fois, grâce à elle, j’étais parvenu à m’extirper de l’immensité des champs de maïs au pied des monts Zemplén. Sur cette grande carte englobant le pays tout entier ont même été portés les sentiers de campagne. Elle est déchirée et effilochée (...) oui, mais je l’emporte parce que je suis attiré justement par sa désintégration, par sa destruction. Elle s’est d’abord élimée aux plis. Les coupures et les cassures ont formé un nouveau quadrillage, beaucoup plus net que celui, cartographique, délicatement apposé à l’aide de lignes bleu clair. Villes et villages cessent d’exister petit à petit, ils s’usent au fur et à mesure des pliages et des dépliages de la carte, au fur et à mesure des rangements dans un coin de la voiture ou dans le sac à dos. Michalovce disparaît, Stropkov disparaît, le néant troué atteint la banlieue de Uzhorod. Bientôt disparaîtra Humenné, s’élimera Vranov sur la Topla, se consumera Cigánd sur la Tisza.

***
François Maspéro et Klavdij Sluban, Balkans-transit, Paris, Seuil, 1997, 400 pages

« Je marchais dans le quartier turc de Veliko Tirnovo la bulgare, je parlais à des Serbes de Kumanovo la macédonienne, à des Albanais du Kosovo yougoslave, et l’interrogation était là, lancinante : est-il possible que "ça" arrive aussi ici ? Et dans ce cas, croyez-moi : "ça" arrivera bien aussi un jour chez nous... »

En 1995, après cinq ans de voyages dans les Balkans en guerre et un détour par Sarajevo assiégée, François Maspero chemine de nouveau de l’Adriatique à la mer Noire avec le photographe Klavdij Sluban.

Albanie, Macédoine, Grèce, Bulgarie, Roumanie, Bosnie. Une balade "nez en l’air, pas une enquête sans la prétention de tout voir, de tout expliquer." Un autre usage du voyage, au-delà des surprises et des angoisses de l’inconnu, la volonté de retrouver "le sentiment d’être de la même famille." Un livre essentiel pour mieux appréhende rce que l’auteur appelle "un grand réseau cancéreux de frontières". Les paysages et les pierres parlent, les voix s’entrecroisent. À chaque pas, c’est la découverte de l’histoire et de la vie des hommes. Un récit où l’émotion, jamais absente, redonne confiance dans les pouvoirs de l’écriture.

***
Haïdouti Orkestar, Babel Connexion, Tchekchouka, 2017, 12 titres

Fruit d’un croisement improbable de musiciens parisiens, grec, bulgare, turc et tsigane de Serbie, le Haïdouti rend hommage aux minorités rendues silencieuses par les aléas politiques. Du slam engagé, scandé par Rouda (Le Vieux Bateau de Bois) ; un hommage aux femmes, et en particulier kurdes, chanté par Edika Gunduz (Keçe kurdan) ; de l’ethno jazz avec le pianiste Bojan Z (Tchagri) et le trompettiste Nicolas Genest (Saalouni Nas) ; de la guitare congolaise avec Olivier Tshimanga (Mala Paprika)… De ce Babel musicale ressort la singularité d’un son, d’une ambiance, d’une manière de vivre ensemble.

Frais de port offerts sur le CD et le deuxième livre : 5€84 seulement pour l’ensemble du coffret

  • Andrzej Stasiuk, Sur la route de Babadag / Haïdouti Orkestar, Babel Connexion
  • Prix : 41.00 €
  • En savoir +