« Gilets jaunes » en Serbie : l’opposition veut mobiliser contre « les violences du pouvoir »

| |

Mardi, Boško Obradović, le chef du parti de droite souverainiste Dveri, a revêtu un gilet jaune au Parlement serbe pour protester contre la hausse du prix des carburants et les attaques répétées du pouvoir d’Aleksandar Vučić envers l’opposition. Il a appelé à une manifestation samedi à Belgrade. L’opposition citoyenne et les mouvements de gauche appellent aussi à manifester.

(Avec Danas) - Le président du groupe Dveri, Boško Obradović, a symboliquement revêtu un gilet jaune, mardi au Parlement, pour protester contre les prix de l’essence en Serbie. Il a également dénoncé « le comportement violent » des autorités envers l’opposition et appelé à une manifestation samedi à 18h à Belgrade. « Nous voulons des prix normaux de l’essence, ou vous aurez des gilets jaunes dans les rues de Belgrade et de Serbie », a-t-il prévenu sur Twitter, ajoutant que le Président français Emmanuel Macron « négociait avec les gilets jaunes qui ont mis à feu la moitié de Paris, alors que le pouvoir en Serbie n’a pas voulu parler à ses citoyens qui avaient (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous