Islam en Serbie : à Novi Pazar, la Faculté de la discorde

| |

Les autorités municipales de Novi Pazar jugent que les travaux d’extension de la Faculté d’études islamiques (FIS), en plein cœur de la ville, sont illégaux. Pourtant, le bâtiment occupe désormais presque toute la place centrale. L’investisseur en charge des travaux n’est autre la Communauté islamique en Serbie, du puissant Muamer Zukorlić.

Par Slađana Novosel Depuis plus d’un an et demi, les autorités de Novi Pazar ont déclaré illégal le chantier d’extension de la Faculté d’études islamiques (FIS). Elles ont demandé son arrêt immédiat, la destruction des annexes, et réquisitionné des forces de police pour assister à la démolition. Elles se sont ensuite adressées aux instances supérieures pour demander de l’aide et ont déposé deux plaintes pour construction et occupation illégales de terrains municipaux… Des actions légales restées lettre morte. Les travaux d’extension ont débuté en mars 2017 par une inauguration officielle. L’extension prévue initialement était de 700 m². Le chef de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous