Novak Djoković, l’égérie des antivax des Balkans

|

Officiellement, personne ne connaît le statut vaccinal du N°1 mondial de tennis. Interdit d’entrée en Australie par les autorités, le Serbe est connu dans les Balkans pour être proche des mouvements antivax, très liés à l’extrême-droite.

Par la rédaction Jeudi 6 janvier, l’Australie a décidé d’annuler le visa dérogatoire accordé au numéro 1 mondial de tennis. Le joueur de nationalité serbe, mais résident à Monaco, est arrivé à l’aéroport de Melbourne, en vue de disputer l’open d’Australie, sans les documents nécessaires à son entrée dans le pays. Novak Đoković a déposé un recours en justice et son avocat a annoncé qu’il avait obtenu un sursis, lui permettant de rester sur le sol australien jusqu’à lundi, le temps de l’examen de cette requête. Très sceptique sur la vaccination anti-Covid-19, comme il l’a plusieurs fois répété, le tennisman serbe avait décroché in extremis une dérogation (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous