Notre Boutique en ligne reprend ses livraisons

Après plusieurs semaines d’interruption, notre Boutique en ligne a repris ses livraisons. Livres, disques, films : retrouvez dès maintenant notre sélection du meilleur des cultures des Balkans.

Notre Boutique en ligne, ce sont des livres, mais aussi des CD de musique, des DVD, et plein d’autres choses encore...

Nouveautés

Le livre des départs de Velibor Čolić
« Je suis un migrant, un chien mille fois blessé qui sait explorer une ville. Je sors et je fais des cercles autour de mon immeuble. Je renifle les bars et les restaurants ». Velibor Colic poursuit ici l’entreprise commencée avec son Manuel d’exil : un vagabondage autobiographique, une sorte de bildungsroman alliant une fantaisie mélancolique typiquement balkanique à une réflexion tourmentée et lucide sur l’exil....
Velibor Čolić, Le livre des départs, Paris, Gallimard, 2020, 182 pages, 19 euros

Lisière, Un roman sur les frontières, entre Bulgarie, Grèce et Turquie
Quand Kapka Kassabova retourne en Bulgarie, son pays natal, pour la première fois depuis vingt-cinq ans, c’est à la frontière avec la Turquie et la Grèce qu’elle se rend. Une zone inaccessible lorsqu’elle était enfant et que la guerre froide battait son plein, un carrefour qui grouillait de militaires et d’espions.
Kapka Kassabova, Lisières, traduit de l’anglais (Écosse) par Morgane Saysana, Paris, éditions Marchialy, 2019, 488 pages, 22 euros

Enver Hoxha, le tyran sanguinaire
Jusqu’à sa mort Enver Hoxha dirigea l’Albanie d’une main de fer et imposa à l’histoire sa version des faits. Cette biographie révèle des informations inédites et troublantes. Elle dépeint la sombre histoire de l’Albanie totalitaire et le cauchemar d’un peuple face à la logique kafkaïenne d’un des régimes les plus atroces que le bloc de l’Est ait jamais connu.
Blendi Fevziu, Enver Hoxha, le tyran sanguinaire, traduit de l’albanais par Michel Aubry, Paris, Hadria Éditions, 2019, 417 pages, 24 euros

Vagabondage à travers les Balkans. Une incursion subjective au pays des Aroumains 
Avec ce livre rare, unique en son genre, que l’auteur dédie à la mémoire de son père, lui-même aroumain, c’est à tout un peuple « oublié de l’histoire » qu’Irina Nicolau rend hommage.
Irina Nicolau, Vagabondage à travers les Balkans. Une incursion subjective au pays des Aroumains, Traduit par Marianne Mesnil, éditions Petra, 2019, 182 pages, 17 euros

• Roman : Grandir. 1973, Slovénie, Yougoslavie 
Il avait douze ans et désirait par-dessus tout avoir un électrophone. Cet électrophone lui permettrait de se faire des amis ou même de parler à une fille et de l’inviter à venir chez lui écouter des disques. Mais le chemin menant à cet électrophone était semé d’embûches : une mère névrotique, une grand-mère si croyante qu’elle en avait perdu la raison, un professeur sadique, sans parler des âmes et des anges.
Miha Mazzini, Grandir. 1973, Slovénie, Yougoslavie, éditions franco-slovènes et Cie, Paris, 294 pages, 19 euros

• Essai : Le football dans le chaos yougoslave 
Ce livre est l’histoire de la fin de la Yougoslavie et de sa recomposition, à travers et par le football, des années 1980 à l’année 2000. On y croisera des acteurs connus de tous les amateurs de football, on parcourra un pays-zombie de Zagreb à Mostar, de Sarajevo à Banja Luka, de Belgrade à Pristina, de Zvornik à Srebrenica. On analysera le rôle du football dans la montée des périls...
Loïc Tregourès, Le football dans le chaos yougoslave, Paris 2019, éditions Non Lieu, 182 pages, 15 euros

Classiques

• Le chef d’oeuvre de Miroslav Krleža : Banquet en Blithuanie 

La Blithuanie est un pays imaginaire d’Europe centrale, micro-nation issue de l’éclatement d’un empire vaincu née des grands traités qui ont suivi la première guerre mondiale. Dans ce banquet, deux personnages se font face. D’un côté, le général Baroutanski, héros de guerre devenu Lord-Protecteur du pays, de l’autre, son premier opposant, Niels Nielsen, docteur en droit, intellectuel renommé et ami d’enfance du premier.
Miroslav Krleža, Banquet en Blithuanie, traduit du serbo-croate par Mauricette Sullerot-Begic, Paris, éditions inculte, 2019, 762 pages, 24,9 euros

• En Croatie, sur la trace des partisans : Week-end à Papuk
Curieux voyage que ces quelques jours à Papuk, en Slavonie (nord-est de la Croatie), sur les traces d’un grand-père autrefois partisan yougoslave. Toutes les ombres des guerres passées s’y croisent : celles de la Seconde Guerre mondiale comme celles de la guerre serbo-croate des années quatre-vingt dix.
Serge Boichot, Week-end à Papuk, Gap, 2019, 160 pages, 18 euros

• François Maspéro, Balkans Transit 
En 1995, après cinq ans de voyages dans les Balkans en guerre et un détour par Sarajevo assiégée, François Maspero chemine de nouveau de l’Adriatique à la mer Noire avec le photographe Klavdij Sluban. Les paysages et les pierres parlent, les voix s’entrecroisent. À chaque pas, c’est la découverte de l’histoire et de la vie des hommes. Un récit où l’émotion, jamais absente, redonne confiance dans les pouvoirs de l’écriture.
François Maspéro et Klavdij Sluban, Balkans-transit, Paris, Points Seuil, 1997, 400 pages, 10,9 euros

• Vladimir Bartol, Alamut 
Hassan Ibn Saba, grand maître d’une secte signalée par son fanatisme, mène la guerre sainte contre le pouvoir turc qui menace d’imposer aux musulmans de son pays la doctrine sunnite professée par les califes de Bagdad. Nous sommes en 1092, et les Turcs Seldjoukides règnent sur un territoire qui s’étend des frontières de l’Inde jusqu’à la Méditerranée.
Vladimir Bartol, Alamut, nouvelle traduction du slovène par Andrée Lück-Gaye, Paris, Phébus, 2012, 578 pages, 13,9 euros

Là où se mêlent les eaux. Des Balkans au Caucase dans les confins de l’Europe 
Une ville sans cimetière, une langue comprenant quatre-vingt-trois consonnes, une marina qui n’existe pas sur les cartes, d’anciens sous-marins soviétiques à vendre, des frontières que seul un aveugle peut traverser, des vallées perdues et des fronts de mer reconquis, des jeunes radicalisés et des vieux-croyants…
Un livre de Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin
Prix Louis Castex 2019 de l’Académie Française.
Laurent Geslin et Jean-Arnault Dérens, Là où se mêlent les eaux, des Balkans au Caucase, dans l’Europe des confins, Éditions La Découverte, Paris, 2018, 352 pages, 22,9 euros