Nord du Kosovo : la levée des barricades n’a rien réglé

| |

La levée des barricades n’a rien réglé. Belgrade et Pristina vont continuer à utiliser le Nord du Kosovo pour montrer leurs muscles et poursuivre leurs stratégies politiques. La population locale est prise au piège. Les explications du responsable d’une ONG de Mitrovica.

Propos recueillis par Julie Chauvin Miodrag Marinković dirige le Centre d’actions sociales positives, une ONG située à Mitrovica-Nord. Le Courrier des Balkans (CdB) : Fin décembre, la Première ministre serbe a répété que la situation dans le Nord du Kosovo était « au bord du conflit armé ». L’avez-vous ressenti ainsi ? Miodrag Marinković (M.M.) : Il y a déjà eu bien des crises similaires au Kosovo incluant des blocages avec des barricades, mais celle-ci est d’une ampleur inédite. Avec le plan franco-allemand qui doit être discuté prochainement, le Kosovo et la Serbie montrent les muscles. C’est un conflit d’égo avant tout, au détriment de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous