Naufrage du Berge Istra : la mystérieuse histoire du « Titanic yougoslave »

| |

C’était la gloire des chantiers navals Uljanik à Pula, et l’un des gros tankers du monde. Le 30 décembre 1975, le MS Berge Istra coule en mer des Célèbes, au large de Mindanao. Quatre ans plus tard, son jumeau, le MS Berge Vanga disparait en Atlantique-sud, par temps calme. La télévision croate vient de produire un documentaire sur l’histoire mystérieuse des deux « Titanic yougoslaves ».

Par Nikola Radić C’est une histoire made in Yugoslavia digne d’un blockbuster hollywoodien. Elle commence à Pula dans les années 1970. Les chantiers navals d’Uljanik sont la gloire de cette ville d’Istrie et l’un des emblèmes de l’industrie yougoslave, alors à son apogée. « Au début des années 1970, Uljanik a construit treize très grands bateaux. C’est avec les bénéfices des chantiers qu’a été bâtie la moitié de Pula. C’était l’âge d’or de la ville », rappelle Dražen Majić, réalisateur du nouveau documentaire Berge Istra, produit par la Radiotélévision croate (HRT). Dans sa course aux marchés internationaux, Uljanik répond à un appel d’offres du magnat (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous