Muhamed Gafić, défendre Sarajevo jusqu’au toit du monde

| |

C’est l’un des plus célèbres alpinistes de Bosnie-Herzégovine. Pendant le siège de Sarajevo, ce combattant des forces spéciales a défendu la ville et même tenté de hisser le drapeau bosnien sur la cime de l’Himalaya. Muhamed Gafić se bat aujourd’hui contre la dérive nationaliste de son pays.

Par Jean-Arnault Dérens et Simon Rico Muhamed Gafić est un homme qui aime prendre de la hauteur. Même à Sarajevo, il habite Bistrik, l’un des plus anciens quartiers de la capitale bosnienne, logé sur la colline où s’était installée la première forteresse ottomane au milieu du XIVe siècle. Pour accéder jusque chez lui depuis la vallée, là où bat le cœur de la ville, il faut remonter une rue étroite et escarpée, comme une voie d’accès vers l’un des 800 sommets qu’il a escaladés durant sa carrière d’alpiniste, longue de plus d’un demi-siècle. Né à Sarajevo en 1948, Muhamed Gafić affiche toujours une forme olympique et lâche volontiers : « Je suis à la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous