Tourisme au Monténégro : les prix élevés chassent les touristes de la région

| |

Les touristes de Bosnie-Herzégovine, du Kosovo et de Serbie vont-ils déserter le Monténégro, chassés par les prix trop élevés ? Les professionnels du tourisme s’inquiètent d’un début de saison très moyen, mais certains pensent qu’il est temps, pour une ville comme Ulcinj, de tout miser sur la clientèle européenne.

Adapté par Nikola Radić « Chez nous, la saison n’a pas commencé avant le 20 juillet... Jusqu’à cette date, ça a été un four, avec de très faibles recettes, bien moins importantes que l’année précédente. On ne voyait pas les queues habituelles. La situation était la même dans toutes les autres villes du Monténégro et même dans la Croatie voisine, si l’on en croit nos collègues », explique Petar Delić, l’un des concessionnaires de la Grande plage d’Ulcinj, qui s’étend jusqu’à la frontière avec l’Albanie. Les données fournies par l’Organisation nationale du tourisme et le ministère du Développement durable et du Tourisme diffèrent considérablement des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous