Monténégro : un héros national albanais qui énerve les pro-serbes

| |

La municipalité de Tuzi, à majorité albanaise, a inauguré une statue à la mémoire de Dedë Gjo Luli, un héros de la Rilindja kombëtare, la « Renaissance nationale » albanaise, et de la lutte contre le joug ottoman au tournant du XXe siècle. A Podgorica, des députés de l’opposition pro-serbe dénoncent aussitôt le spectre de la « Grande Albanie ».

Un nouveau monument érigé dans la municipalité de Tuzi, non loin de Podgorica, à la mémoire de Dedë Gjo Luli, l’un des chefs de la révolte albanaise de 1911 contre les troupes ottomanes, a provoqué l’ire d’une partie de l’opposition pro-serbe du Monténégro. Le monument a été inauguré dimanche 25 août par des représentants de la majorité albanaise de la commune de Tuzi, dont l’autonomie municipale a été obtenue le 1er septembre 2018, et de la diaspora albanaise, en face de la maison du héros transformée en musée. Le maire de Tuzi, Nik Gjeloshaj, a promis que la municipalité allait améliorer les routes vers ce musée afin de développer le tourisme. Aux yeux des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous