Monténégro : premiers forages pétroliers off-shore, un « suicide » écologique

| |

C’est ce 25 mars que le consortium italo-russe Eni-Novatek devrait commencer les forages pétroliers au large des côtes monténégrines. Les défenseurs de l’environnement dénoncent une aberration économique et un « suicide » écologique.

Traduit par Jasna Tatar Anđelić (article original) Le premier forage exploratoire des fonds sous-marins du Monténégro, visant à confirmer la présence de pétrole, débutera le 25 mars, a annoncé le ministre des Investissements capitaux, Mladen Bojanić. Le consortium italo-russe Eni-Novatek se chargera des opérations. Comme l’a expliquée la Direction pour les hydrocarbures, la plate-forme Topaz Driller, qui effectuera le forage, est arrivée sur place après un voyage de cinq jours depuis Malte. À peine sorti de quarantaine à Podgorica, l’équipage a embarqué sur la plateforme, qui devrait rapidement être mise en place. Suivront des inspections (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous