Monténégro : les employés roms des services communaux créent leurs syndicats

| |

Une petite révolution est en cours au Monténégro. Les employés des services de nettoyage municipaux, presque tous issus des communautés rrom et égyptienne, créent des syndicats pour défendre leurs droits. 83% des Rroms et des Égyptiens du Monténégro sont au chômage et il n’existe pas de système de valorisation de la collecte des déchets. Reportage.

Par Elvis Beriša et Enis Eminović L’engagement des employés de la Propreté urbaine de Herceg Novi, majoritairement des Rroms et des Égyptiens, commence à donner des résultats. Épaulés par l’ONG Mladi Romi (« Jeunes Rroms ») et l’association syndicale qu’ils ont formée, ces travailleurs ont obtenu que leurs heures supplémentaires des trois dernières années soient enfin reconnues et payées. Les membres de ces minorités employés dans les services publics communaux dans d’autres villes du pays, comme Nikšić et Kotor, se sont lancés à leur tour dans la création de nouvelles organisations syndicales. Ils veulent dénoncer les mauvaises conditions de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous