Monténégro : « le temps de la résistance est venu »

|

Un vent de révolte inédit souffle sur le Monténégro. Le mouvement « 97 000 Résistance ! » veut renverser tout le système de corruption mis en place depuis 30 ans par le Parti démocratique des socialistes (DPS) de Milo Đukanović. Pour Džemal Perović, l’un de ses animateurs, le temps de la résistance est venu. Entretien.

Traduit par Persa Aligrudić Monitor (M.) : La dernière affaire de corruption, celle des « enveloppes » permettant le financement illégal du DPS, le parti de Milo Đukanović, provoque une vague inédite de contestation au Monténégro. Pourquoi ? Džemal Perović (D.P.) : Parce qu’il suffit d’une goutte d’eau pour faire déborder un verre déjà trop plein. Dans ce cas, il s’agit d’une enveloppe contenant une partie de l’argent sale avec lequel le DPS a régulièrement acheté les élections. La corruption est à la base de ce système, la plupart des citoyens le savent, mais cela n’avait encore jamais été montré publiquement, avec des preuves évidentes. Cette (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous