Monténégro : le saccage des Bouches de Kotor s’accélère

| |

La bétonisation systématique des côtes monténégrines se poursuit à un rythme effréné. Alors que les Bouches de Kotor pourraient être retirées de la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, une nouvelle plage devrait être aménagée à Dobrota, malgré l’opposition de la société civile. Une affaire de gros sous qui serait encore reliée au clan de Milo Đukanović.

Par Jasna Vukićević L’organisation Bokobran, qui réunit des citoyens engagés pour la protection des Bouches de Kotor, se mobilise contre l’extension programmée du complexe hôtelier de Dobrota Palazzi. Une plage doit en effet être aménagé au pied des bâtiments existant, avec comme conséquence de menacer le patrimoine naturel de la baie, selon Antonela Stijepčević, membre de l’association. « L’UNESCO a déjà prévenu le gouvernement du Monténégro que les Bouches de Kotor pourraient être retirées de la liste du patrimoine mondial en raison de la multiplication des constructions. Tout le monde comprend bien que l’aménagement d’une plage à Dobrota est une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous