Monténégro : le concordat avec l’Église orthodoxe serbe fera-t-il tomber le gouvernement ?

| |

Le sujet divise le Monténégro depuis des mois. Le Premier ministre Abazović a confirmé qu’il allait signer le concordat avec l’Église orthodoxe serbe. Le DPS et le SDP menacent de faire tomber la coalition gouvernementale.

« Une trahison du Monténégro, une capitulation, une farce... » Jeudi 30 juin, quelques dizaines de personnes ont manifesté devant le siège du gouvernement pour dénoncer le projet de concordat sur le point d’être signé avec l’Église orthodoxe serbe. Deux points sont particulièrement contestés : la reconnaissance de droits à l’Église serbe remontant à six siècles, et le fait que celle-ci n’aura pas besoin d’être légalement enregistrée au Monténégro, ce qui la mettrait hors de portée de la justice et des lois du pays. De même, le Parti démocratique des socialistes (DPS) et le Parti social-démocrate (SDP), respectivement soutien et membre de la coalition (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous