Monténégro : le cercle se resserre autour de Milo Đukanović

| |

Alors que Milo Đukanović perd peu à peu tous les leviers de pouvoir qui lui permettaient de contrôler le Monténégro, l’opposition a tenté un baroud d’honneur en manifestant ce dimanche à Cetinje contre l’intronisation du nouveau métropolite serbe orthodoxe, prévue le 5 septembre.

Traduit par Jad (article original) Le cercle se resserre lentement mais inexorablement autour du président monténégrin. Après sa défaite aux élections du 30 août 2020, son Parti démocratique des socialistes (DPS) commence à perdre le contrôle de l’appareil d’État, qui garantissait à l’entourage de Milo Đukanović l’impunité judiciaire et une position privilégiée pour obtenir des financements publics et des appels d’offres. Jamais les cercles proches du président n’ont été aussi nerveux. Dans un éditorial publié le 15 août dans les colonnes du quotidien Pobjeda, Veselin Veljović, l’ancien chef de la police, désormais conseiller en charge des questions (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous