Monténégro : la crise énergétique, une aubaine pour la mine de charbon de Berane ?

| |

Depuis sa privatisation il y a deux décennies, la mine de Berane fonctionne au ralenti. En 2019, elle a même totalement cessé sa production, l’exploitation n’étant plus du tout rentable. Avec la crise du gaz et l’explosion des cours du charbon, la direction veut aujourd’hui croire à une reprise de l’activité.

Traduit par Nikola Radić (article original) et adapté par la rédaction Après neuf annonces infructueuses, la mine de Berane a finalement été rachetée par la société grecque Balkan Energy en 2007, qui prévoyait de grands projets liés à la fourniture du potentiel nouveau bloc dans la centrale thermique voisine de Pljevlja, promettant pas moins de 120 millions d’euros d’investissements. Mais l’argent n’est jamais arrivé et rien n’a bougé, jusqu’à la revente à Metalfer, une entreprise serbe basée à Sremska Mitrovica. La production s’est alors emballée et la firme a bientôt compté 157 employés. La direction de l’époque a même annoncé le recrutement (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous