Le Monténégro entre Église et réformes : le test des droits LGBT

| |

Le cabinet de Zdravko Krivokapić est réputé proche de l’Église orthodoxe serbe. Le gouvernement veut mettre la législation monténégrine en accord avec les directives européennes, mais tiendra-t-il cet engagement ? Le test des droits LGBT.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) « Un jeune homme m’a approché dans la rue, il m’a craché dessus, m’a insulté et m’a donné un coup de poing au visage », raconte Dimitrije, un membre de la communauté LGBT à Podgorica. « J’étais allongé par terre, saignant du nez et d’un œil. Il m’a frappé tellement fort qu’il m’a cassé un maxillaire et un zygomatique. [...] Ça a eu lieu dans un lieu très fréquenté, mais personne n’est venu m’aider. » Ce témoignage ne vient pas d’une expérience isolée et prouve que la violence et l’intolérance à l’encontre des personnes LGBT sont toujours bien présentes dans la société monténégrine. Une étude du Centre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous