Monténégro : enquête ouverte contre le constructeur chinois de l’autoroute Bar-Boljare

|

Cela fait des années que les écologistes alertent sur les dégâts environnementaux causés par la construction de l’autoroute Bar-Boljare sur la rivière Tara et son canyon, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. La justice monténégrine vient de lancer une enquête préliminaire contre la CRBC, l’entreprise publique chinoise en charge du chantier.

(Avec Balkan Insight) - Le Monténégro a lancé fin février une enquête sur les dommages environnementaux causés à la rivière Tara, en partie sous protection de l’Unesco, par la China Road and Bridge Corporation (CRBC), l’entreprise publique chinoise en charge du chantier pharaonique de l’autoroute Bar-Boljare. Cette autoroute doit ensuite relier la Serbie jusqu’à Belgrade. « Contrairement à la loi, l’entreprise a commencé la construction sans soumettre de demande ni fixer de mesures de protection de l’environnement. Cela a causé des dommages à l’environnement dans une plus grande mesure et dans une zone plus large », a souligné le procureur de la ville de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous