Monténégro : des médias sous influence étrangère ?

| |

Deux des principales télévisions privées du Monténégro, Prva et Adria, appartiennent à des hommes d’affaires serbes proches du régime d’Aleksandar Vučić. À l’inverse, le groupe United Media, qui possède notamment le réseau N1, va racheter 51% du capital du groupe Vijesti.

Traduit par Jasna Tatar-Anđelić (article original) Trois des quatre chaînes nationales de télévision du Monténégro sont contrôlées par des sociétés étrangères. De fait, seule la Radiotélévision du Monténégro (RTCG) reste une compagnie publique monténégrine. Ainsi, la chaîne Nova M fait partie du groupe United Media, fondé par l’homme d’affaires serbe Dragan Šolak, qui a récemment racheté le club de football britannique de Southampton. Très présent dans tous les pays des Balkans, United Media est dans le collimateur du régime serbe, en raison de ses liens avec l’opposition. Le même groupe, qui appartient lui-même au fond d’investissement américain BC (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous