Monténégro : dans la Bjelasica, l’urbanisation excessive menace les katuns

| |

Un katun, c’est une petite cabane de berger. Mais dans la région montagneuse de la Bjelasica, au nord du Monténégro, cet habitat traditionnel est menacé. Les infrastructures touristiques dévorent le terrain, avec des conséquences fâcheuses, comme des pénuries d’eau pour le bétail. D’ici quelques années, la transhumance deviendra tout bonnement impossible, déplorent les bergers.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) Le katun Vranjak est « ruiné », soupire Milić Ilinčić, éleveur dans les montagnes Kolašin. Depuis 100 ans, explique-t-il, les Ilinčić font valoir leur « droit de transhumance » dans cette partie de la Bjelasica. Mais l’homme est convaincu qu’en raison des hôtels et des téléphériques qui se multiplient, ainsi que des équipements qui vont avec, il ne lui reste plus que quelques étés à passer avec son bétail. Depuis quelques années, les chalets en bois traditionnels sont en effet surplombés par les câbles du téléphérique du Centre de ski Kolašin 1600, un établissement public. La construction de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous