Pollution au Monténégro : la centrale à charbon de Pljevlja, une tueuse silencieuse

| |

Depuis des années, la ville de Pljevlja, au nord du Monténégro, est empoisonnée par une centrale à charbon. Un projet de modernisation écologique de la centrale est prévu, qui devraient être terminé en 2050... D’ici là, les habitants de Pljevlja continueront à mourir de la pollution, pour ceux qui n’auront tout simplement pas quitté la région.

Adapté par Nikola Radić (article original) « En hiver, je n’autorise que rarement mes enfants à sortir. Depuis des années, la centrale thermique, la mine de charbon et le chauffage des foyers polluent tellement l’air que de nombreux habitants ont quitté Pljevlja. Nous nous en irons probablement à notre tour », déplore une habitante de cette ville du nord du Monténégro. Selon les données de l’Organisation mondiale de la Santé, 22% des décès à Pljevlja seraient dus à la pollution de l’air. La pollution atmosphérique serait donc une cause centrale de l’exode qui touche la ville. En effet, en moins de 50 ans, Pljevlja a perdu la moitié de ses (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous