Moldavie : l’extrême-droite en campagne pour la « Grande Roumanie »

|

L’Alliance pour l’unité des Roumains (AUR) va participer aux élections législatives anticipées prévue le 11 juillet en Moldavie. Le jeune parti nationaliste roumain, qui vient d’entrer en force au Parlement à Bucarest, veut capter les votes des partisans de l’union de la Moldavie à la Roumanie.

Par la rédaction Créera-t-elle la surprise comme en Roumanie ? L’Alliance pour l’unité des Roumains (AUR) s’est enregistrée en Moldavie pour participer aux élections législatives anticipées prévues le 11 juillet. « Nous voulons avoir des députés unionistes dans les parlements des deux pays », a expliqué le co-président du parti, George Simion, qui milite depuis des années pour l’union de la Moldavie et de la Roumanie en un État. Il veut ainsi profiter de l’élan du jeune parti nationaliste et clérical, qui a fait 10% des voix et récupéré 47 des 465 sièges au Parlement roumain lors des élections législatives de décembre 2020, pour constituer une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous