Moldavie : le clan Plahotniuc capitule face au nouveau gouvernement

| |

Le Parti démocrate de l’oligarque Vlad Plahotniuc a finalement capitulé, vendredi soir, six jours après avoir refusé de céder le pouvoir au nouveau gouvernement de Maia Sandu. « Les décisions abusives dictées par Plahotniuc ne resteront pas impunies », a annoncé la nouvelle Première ministre, qui veut sortir le pays de l’emprise du milliardaire.

Par Fl. Cass. Le président du Parti démocrate (PDM), l’oligarque Vlad Plahotniuc, est décidément un homme qui préfère tirer les ficelles dans l’ombre. C’est ainsi le vice-président du mouvement, Vladimir Cebotari, qui s’est chargé, lors d’une conférence de presse, vendredi 14 juin au soir, d’annoncer que le parti au pouvoir depuis 2015 cédait finalement sa place après six jours de résistance. De fait, il était relativement évident que les décisions controversées de la Cour constitutionnelle, qui avait interprété le délais de « trois mois » évoqué par la Constitution pour former un gouvernement après les élections législatives en « 90 jours », ne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous