Sport : le football moldave veut renaître de ses cendres

| |

Pas facile de jouer au football à un niveau professionnel en Moldavie. La plupart des clubs locaux sont à la botte d’oligarques, les stades et les infrastructures sont dans un état déplorable et peu nombreux sont les supporters à se mobiliser pour les équipes du pays. Le football est pourtant l’un des derniers outils de sociabilisation, alors que la Moldavie se vide de sa population.

Par Chiara Dazi Qui se souvient encore, à Chișinău, du stade de la République socialiste soviétique de Moldavie ? Construit en 1952 sous l’impulsion de Léonid Brejnev, alors premier secrétaire du Parti communiste moldave, on commémore cette année les dix ans de sa démolition. Depuis, malgré un nombre incalculable de projets, la capitale moldave ne possède toujours pas de complexe où faire jouer l’équipe nationale. Il lui faut se contenter du seul stade équipé pour accueillir des matchs d’importance, celui du FC Zimbru, situé dans le quartier de Botanica. C’est dans cette enceinte que s’est disputée la finale du championnat 2016-2017. Devant (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous