Procès Mladić : comment la Serbie et la Bosnie-Herzégovine se préparent-elles au verdict ?

| |

Dans les Balkans, on attend depuis longtemps l’issue du procès de l’ancien chef militaire des Serbes de Bosnie-Herzégovine, accusé de génocide, de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité par le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie. Un verdict qui divise, de nouveau.

Par Léa Saugier (à Sarajevo) et Philippe Bertinchamps (à Belgrade) Dans sa cellule de Scheveningen, aux Pays-Bas, Ratko Mladić, 74 ans, attend la sentence. Il risque la perpétuité, requise en décembre 2016 par le procureur du TPIY. Infirme et alité après trois accidents vasculaires cérébraux, le « boucher des Balkans » souffre d’une paralysie partielle du côté droit du corps. « Il ne parle pas beaucoup du jugement à venir », indique son avocat. Dragan Ivetić affirme avoir du mal à communiquer avec son client et doute que l’ancien chef militaire des Serbes de Bosnie-Herzégovine, accusé des pires atrocités, puisse « comprendre de manière (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous