Exils : combien de morts et de disparus sur la route des Balkans ?

| |

Depuis sa fermeture, au printemps 2016, des centaines de milliers d’exilés fuyant la guerre et la misère l’ont empruntée, franchissant au péril de leur vie les frontières cadenassées. Selon les militants de terrain, les chiffres officiels de celles et ceux qui sont morts sur la route des Balkans sont faux, largement sous-évalués.

Traduit par Nikola Radić (article original) et adapté par la rédaction Les jeunes hommes qui ont signalé les disparitions à Klikaktiv ont fini par agir de leur propre chef. En une semaine, ils ont retrouvé onze corps des deux côtés de la rivière, dont ceux de leurs deux compagnons originaires d’Afghanistan et du Pakistan. Milica Švabić s’est alors adressée à d’autres institutions. « J’ai pu constater que la Serbie ne respectait pas les procédures. Chaque fois qu’ils trouvaient un corps, les jeunes hommes m’appelaient, et moi j’appelais l’hôpital compétent à Loznica qui affirmait ne pas avoir reçu de dépouille. J’appelais alors le cimetière dont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous