Migrations : pour les ressortissants d’Albanie et du Kosovo, la route de l’UE passe par la Roumanie

| |

Depuis l’édification d’un mur de barbelés à la frontière hongroise, de plus en plus de migrants tentent de pénétrer dans l’Union européenne via la Roumanie. Parmi ces candidats à l’exil, de nombreux ressortissants d’Albanie et du Kosovo, qui n’ont pratiquement aucune chance de se voir accorder l’asile politique.

(Avec Balkan Insight ) - Le mur de quatre mètres de haut et 175 km de long érigé par le gouvernement hongrois à l’été 2016, afin d’empêcher le passage des migrants stationnant dans le nord de la Serbie a joué son rôle : la route pour rejoindre les pays de l’Union européenne traverse de plus en plus la Roumanie. Les migrants qui tentent l’aventure espèrent ensuite passer en Hongrie. Selon les données de Frontex, l’Agence des frontières européennes et des gardes-côtes, le nombre de passages illégaux à la frontière serbo-roumaine a été multiplié par dix durant la première moitié de l’année 2017, par rapport à l’année précédente. Parmi ces migrants, 148 Kosovars (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous