Monténégro : ruinées, les montagnes du Nord se dépeuplent

| |

Autrefois prospères, les montagnes du Nord n’ont pas résisté aux privatisations. Avec un chômage massif et la désindustrialisation accélérée, les perspectives d’avenir son minces. Alors ils sont de plus en plus nombreux à prendre la route de l’exil, vers la côte ou à l’étranger. Surtout les plus jeunes. Et la situation devrait encore s’aggraver.

Par Predrag Nikolić Ces quinze dernières années, plus de 38 000 personnes ont quitté le nord du Monténégro, l’équivalent d’une ville de la taille de Pljevlja ou de Berane. Voilà ce que révèlent les chiffres publiés par Monstat, l’institut national des statistiques. Il s’agit uniquement des migrations internes, au sein du Monténégro. En effet, Monstat ne dispose pas de données sur les ressortissants monténégrins partis à l’étranger. Le ministère de l’Intérieur n’ayant pas daigné répondre à nos questions, la seule information que Monitor a pu obtenir est que 1806 Monténégrins ont demandé un changement de résidence. 1219 sont partis en Serbie, 132 en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous