Megatrend, l’université privée qui symbolise la faillite intellectuelle de la Serbie

| |

Elle délivre des diplômes de complaisance à qui veut bien payer et aurait formé les nouvelles « élites » de la Serbie, dont plusieurs ministres d’Aleksandar Vučić. Fondée du temps de Milošević, l’université privée Megatrend est sous le feu des projecteurs depuis l’annonce rocambolesque de son rachat par un consortium fantôme.

Traduit et adapté par Milica Čubrilo-Filipović (article original) L’Université Megatrend de Belgrade, symbole de la privatisation de l’enseignement supérieur en Serbie, patauge en plein scandale des faux diplômes, mais le ministère de l’Éducation ainsi que l’Institution nationale chargée de l’accréditation des Universités demeurent silencieux. « Au lieu de prendre des mesures concrètes, le ministre donne des conseils financiers au recteur de Megatrend », s’indigne Ognjen Radonjić, professeur à la Faculté de Philosophie de Belgrade. Dans un entretien au quotidien Politika, le ministre de l’Éducation, Mladen Šarčević, a en effet assuré que s’il était (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous