Marché commun régional : le chancelier allemand a-t-il enterré Open Balkans ?

|

Mercredi, lors de sa conférence avec Albin Kurti, le chancelier allemand Olaf Scholz a insisté sur la nécessité de relancer le processus de Berlin et le marché régional commun pour les six pays des Balkans occidentaux. Le signe de la fin annoncée du projet parallèle et polémique Open Balkans ?

Par la rédaction (Avec Exit) - Mercredi 4 mai, Olaf Scholz a annoncé sa volonté de relancer le processus de Berlin. Cette alternative avait été imaginée par Angela Merkel en 2014 pour faire avancer l’intégration des Balkans au moment où la Commission européenne de Jean-Claude Juncker venait d’y mettre un brutal coup d’arrêt. Le chancelier allemand a fait cette déclaration le jour même où il recevait – séparément – à Berlin, le Président serbe Aleksandar Vučić et le Premier ministre kosovar Albin Kurti. L’objectif affiché par l’Allemagne est surtout de faire avancer la création du marché régional prévu dans le cadre du Processus de Berlin, une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous