Croatie : la Présidente Grabar-Kitarović se démarque du HDZ pour préparer sa réélection

| |

Depuis quelques semaines, la cheffe de l’État croate multiplie les attaques contre sa famille politique. À mi-mandat, Kolinda Grabar-Kitarović semble vouloir prendre ses distances avec le Premier ministre Andrej Plenković, qui est aussi le chef du parti. Une stratégie offensive pour mieux préparer sa réélection ?

Par Jelena Prtorić & Giovanni Vale À son arrivée au pouvoir, en février 2015, Kolinda Grabar-Kitarović se voulait rassembleuse. Dans son discours de victoire, la nouvelle présidente invitait ses concitoyens à « mettre fin aux divisions qui empoisonnent la société croate ». Trois ans plus tard, son bilan reste plus que mitigé et la cheffe de l’État ne semble même plus capable de rassembler sa propre famille politique, l’Union démocratique croate (HDZ). « Nous sommes bloqués depuis trop longtemps et les autres pays nous dépassent », déplorait-elle début novembre lors de la conférence sur « La politique économique en Croatie en 2018 ». La (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous