Après l’Albanie, la Macédoine s’attaque à la prolifération des casinos

| |

Des citoyens et des élus réclament que les casinos et autres bureaux de jeux de hasard et paris sportifs soient boutés hors des centres-villes de Macédoine. L’industrie des jeux répond que cela encouragerait la prolifération de tripots clandestins. Pour l’instant, la majorité au pouvoir s’abstient de toute décision, et l’État continue de percevoir des dizaines de millions d’euros de taxes...

Traduit par Jaklina Naumovski L’expérience montre que dans les pays pauvres, outre l’exode, les jeux sont l’un des seuls espoirs des gens pour s’en sortir. La Macédoine ne fait pas exception et, depuis plusieurs années, les casinos et autres établissements de paris y poussent comme des champignons. Pour tenter d’endiguer ce phénomène et de protéger ceux qui peuvent en devenir victimes, les députés proposent une loi qui visent à interdire la présence des casinos et des boutiques de paris sportifs à moins de 500 mètres des écoles, jardins d’enfants, et tout établissement scolaire ou de formation. Une telle mesure impliquerait de les chasser des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous