La Bulgarie veut faciliter la naturalisation des Macédoniens, Skopje s’inquiète

| |

L’apaisement n’aura pas duré longtemps. Moins de deux mois après la signature d’un « traité historique » entre la Macédoine et la Bulgarie, la situation s’est de nouveau tendue. Une fois encore, c’est la question des passeports bulgares qui vient empoisonner les relations bilatérales.

Par Jaklina Naumovski Le 2 août, la signature du traité de « bon voisinage » semblait avoir soldé les différends qui divisent de longue date la Macédoine et la Bulgarie. Mais l’accalmie a été de courte durée entre les deux voisins. Mardi, le vice Premier ministre bulgare a expliqué que 53 000 demandes de naturalisation soumises par des citoyens originaires de Macédoine ne pouvaient aboutir à cause de « lacunes administratives qui doivent être corrigées ». « L’objectif est de réduire les délais d’attente d’obtention de la citoyenneté bulgare pour les Macédoniens », a poursuivi Valeri Simeonov, qui a aussi promis la simplification de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous