Macédoine : les bâtiments de Skopje 2014 prennent l’eau, les Archives nationales en péril

| |

À chaque nouvelle averse, les bâtiments de Skopje 2014 prennent un peu plus l’eau. Ils tombent même en ruines à vue d’oeil : fuites, infiltrations, peintures qui s’effritent, sous-sols inondés sont le quotidien des employés du Théâtre national, du Musée archéologique et des Archives nationales. Selon les experts, 90% de ces bâtiments auraient été mal construits.

Par Jaklina Naumovski Des centaines de millions d’euros engloutis dans le projet Skopje 2014, une opacité financière presque totale, des bâtiments construits avec des matériaux plus que douteux. Les édifices ont été érigés il y a deux, trois, ou quatre ans, mais ils sont déjà en train de se détériorer. De l’eau s’infiltre sous les toits à chaque averse, les murs s’effritent et le sous-sol du Théâtre national est sous l’eau à chaque montée du Vardar, obligeant les employés à sortir les costumes et les accessoires sur les quais pour les faire sécher au grand air. Le musée d’archéologie n’est pas mieux loti. La situation la plus alarmante reste (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous