Macédoine : le VMRO-DPMNE lance l’offensive contre Zaev et la Grèce

|

Samedi, les nationalistes-conservateurs ont tenu leur premier grand rassemblement à Skopje depuis leur départ du pouvoir il y a tout juste un an. Avec deux priorités : la tenue d’élections anticipées et le refus de tout compromis sur le nom avec la Grèce. Ils ont reçu le soutien de Viktor Orbán.

Par la rédaction De nombreux cars avaient été affrétés pour acheminer les militants des quatre coins de la Macédoine jusque dans le centre de la capitale, devant le siège du gouvernement. Comme au bon vieux temps, quand les nationalistes-conservateurs de Nikola Gruevski gouvernaient d’une main de fer de 2006 à 2017. Mais cette fois, aucun chiffre n’a circulé. Pour son premier rassemblement contre le gouvernement social-démocrate de Zoran Zaev, le VMRO-DPMNE entendait faire peau neuve et tourner la page des années Gruevski, ternies par les affaires de corruption. Exit donc l’ancien Premier ministre, tout juste condamné par la justice (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous