Macédoine : le VMRO-DPMNE, colosse aux pieds d’argile

| |

La grogne des adhérents ne cesse de croître. Pour les comités locaux, au cœur de la base du parti, plus aucun doute : la crise politique actuelle est la faute à Nikola Gruevski et sa clique. Derrière la façade d’un parti inébranlable reposant sur une base solide, le VMRO-DPMNE est-il en train de se fissurer ?

Par Katerina Blaževska Les spéculations selon lesquelles Nikola Gruevski, le chef du VMRO-DPMNE, allait être remplacé alors que le parti est devenu de facto la nouvelle force d’opposition en Macédoine ont été démenties par un communiqué : « Nikola Gruevski a dirigé le parti lors de la dernière victoire électorale où la majorité des citoyens a voté pour le programme de VMRO-DPMNE. Il a le soutien maximal du Comité exécutif et du Comité central, et jouit d’une confiance immense auprès des citoyens ». Les rumeurs sur son retrait de la présidence du parti se sont répandues alors qu’il allait fêter le deuxième anniversaire de sa quatrième réélection à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous