Macédoine du Nord : six mois de sursis pour sauver Ohrid à l’Unesco

| |

Ohrid a été sauvé de justesse et reste inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Pour le moment. Les autorités locales et nationales ont obtenu un sursis de six mois avant que le Comité du patrimoine mondial statue à nouveau sur le sort de cette perle des Balkans. Six mois pour répondre à un cahier des charges important : une mission quasi-impossible si les autorités ne se ressaisissent pas rapidement.

Traduit par Jaklina Naumovski Vendredi 5 juillet, à Bakou (Azerbaïdjan), lors de sa 43e session, le Comité du patrimoine mondial de l’Unesco a décidé de ne pas inscrire la région d’Ohrid sur la liste du patrimoine en péril. Toutefois, l’Unesco a fixé à la municipalité d’Ohrid la date butoir de février 2020 pour mettre en œuvre les recommandations relatives à la protection des ressources naturelles et établir un nouveau rapport sur la préservation des biens. Le rapport sera examiné lors de la 44e session en 2020. « Nous avons tout fait pour qu’Ohrid reste sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco et nous avons exposé les faits sur ce que ce (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous