Macédoine du Nord : objectif, la survie de l’économie (et des plus pauvres)

| |

Face à la hausse drastique du coût de la vie, la Macédoine du Nord s’endette pour aider les plus vulnérables et les entreprises à survivre. Mais pour maintenir la stabilité économique, des mesures douloureuses seront prises, préviennent les économistes.

Traduit et adapté par Gala Ivanovska (article original) 452 000 Macédoniens vivent sous le seuil de pauvreté, selon l’Office national des statistiques. Autant de gens vulnérables sont durement frappés par l’inflation et qui risquent de l’être par les mesures économiques à venir. En avril, le coût de la vie en Macédoine du Nord a bondi de 10,5% et les prix de 11,1% par rapport à avril 2021. Le prix de l’huile de tournesol a augmenté de 20%, et celui des légumes de près de 13%. En 2022, le prix de l’électricité augmentera de 10% et celui du chauffage à Skopje de 14%. Pendant ce temps, la dette du pays a atteint un record de plus de 7,1 milliards (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous