Macédoine du Nord : les Albanais du BDI se mettent au vert

| |

Il gouverne tantôt avec les nationalistes du VMRO-DPMNE, tantôt avec les sociaux-démocrates du SDSM. Il prétend défendre les intérêts ethniques des Albanais de Macédoine du Nord, mais tout cela, c’est fini : l’Union démocratique pour l’intégration (BDI) se présente désormais comme un parti écologiste, vert et citoyen !

Traduit par Jad L’écologie et la protection de l’environnement : voici les nouvelles priorités de l’Union démocratique pour l’intégration (BDI), annoncées par son chef, Ali Ahmeti, à l’occasion du 19e anniversaire du parti, créé en 2002 par les anciens commandants de l’Armée de libération nationale (UÇK-M), la guérilla albanaise de Macédoine du Nord. Ce « tournant vert » ne manque pas de surprendre, alors que les priorités du parti, jusqu’à présent, étaient entièrement basées sur les droits ethniques. Or, à en croire le BDI, (presque) tout aurait été atteint en la matière : nouvelle organisation territoriale du pays et création de nouvelles communes, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous