Macédoine du Nord : « Open Balkans » n’est pas une alternative à l’intégration européenne

| |

Le Président Stevo Pendarovski tacle le projet Open Balkans, ce « mini-Schengen » régional ardemment défendu par son Premier ministre Zoran Zaev, alors que l’intégration européenne des Balkans est dans l’impasse. Entretien.

Traduit et adapté par Chloé Billon (Article original) Issu des rangs de l’Union sociale-démocrate de Macédoine (SDSM), tout comme le Premier ministre Zaev, Stevo Pendarovski est le président de la République de Macédoine du Nord depuis le 12 mai 2019. Radio Slobodna Evropa (RSE) : La Macédoine du Nord, membre de l’Otan depuis mars 2020, est officiellement candidate à l’intégration européenne depuis 2005. En 2018, l’accord sur le nom avec la Grèce devait permettre de relancer le processus d’adhésion, mais le pays fait face à un nouvel obstacle : le blocage de la Bulgarie, qui a plusieurs fois opposé son véto à l’ouverture des négociations pour (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous